CultureCulture, Musique




MC Mody ouvre un studio de rap à Diella pour nourrir l’élan des jeunes talents »

Dans le  village de Diella, au cœur du département de Kanel, MC Mody, alias Mody Diacko, a concrétisé son rêve…

Dans le  village de Diella, au cœur du département de Kanel, MC Mody, alias Mody Diacko, a concrétisé son rêve avec « Palel daande mayo records », un studio de production. Son objectif passionné : catalyser l’éclosion de jeunes talents non seulement à Matam mais aussi dans les régions voisines de la Mauritanie. Dans ce lieu étroit, le rythme du rap prend vie, orchestré par le talentueux MC Mody, un disciple de Pako Leñol, pionnier du rap en pulaar.

Ce studio, né en 2021, se veut un refuge pour les aspirants artistes locaux, épargnant les tracas des voyages jusqu’à Dakar. MC Mody, vêtu de noir, explique : « Nous avons créé +Palel daande mayo records+ pour aider les jeunes à émerger localement, sans les contraintes de la capitale ou de Matam. » Il souligne fièrement avoir lancé des talents et propulsé d’autres déjà engagés dans leur carrière musicale.
Pour MC Mody, le rap n’est pas simplement une passion, c’est un moyen de conscientiser, éveiller et éduquer. Son opus « walam mi heba dedbo » (Aidez-moi à avoir une femme) résonne encore dans la région depuis 2019, suscitant des éloges de tous horizons.

À la cérémonie du Fonds de développement des cultures urbaines, MC Mody a enflammé le centre culturel de Matam avec son son envoûtant, repris en chœur par le public. Un voyage musical vibrant, du cœur de Diella à l’âme de la Mauritanie.