Politique › Actualité

Me Alioune Abatalib Guèye: Madické a mal, ses amis et ses parents aussi…’’

Aux dires de l’avocat et ami de Me Madické Niang, ce dernier a mal, suite à la lettre incendiaire que lui a adressée le leader du Parti démocratique sénégalais, Me Abdoulaye Wade. Me Abatalib Guèye demande par ailleurs au Président du groupe parlementaire des Libéraux de déclarer sa candidature pour la Présidentielle de février 2019.

Dans son différend avec Me Abdoulaye Wade, le président du groupe parlementaire des Libéraux peut compter sur le soutien de son ami Me Abatalib Guèye. Face à la presse hier à Saint-Louis, ce dernier n’a pas mis de gants pour clamer haut et fort son message de soutien. ‘’Madické a mal, ses parents et ses amis ont eux aussi mal’’, a déclaré tout de go l’avocat et ancien député à l’Assemblée nationale.

Selon lui, Me Madické Niang n’a pas besoin de sous-fifre pour s’adresser à Me Wade. Explications : ‘’Le 3 septembre dernier, il avait adressé une lettre confidentielle à Me Wade pour lui expliquer la situation de la candidature du PDS.’’ Me Guèye de préciser que rien n’atteste que cette lettre qui s’attaque à Me Madické Niang porte la signature du pape du Sopi. ‘’Le ton est nul et le contenu est vide et on a mis Dubai alors que Wade vit présentement à Paris’’, a-t-il fait remarquer.

Témoin des relations entre les deux hommes, Me Abatalib Guèye se rappelle les sacrifices, les peines et joies de son ami avec l’ancien chef de l’Etat du Sénégal du temps que ce dernier était dans l’opposition. ‘’Madické avait mis en danger sa vie et celle de sa famille pour défendre Me Wade devant les cours et tribunaux sous l’ère Diouf’’, a-t-il tenu à rappeler. L’avocat de dire qu’il ne faut pas occulter le débat. ‘’La candidature de Karim Wade est déjà hypothéquée, il n’est pas électeur et ce n’est pas demain la veille que le Conseil constitutionnel va valider sa candidature’’, croit-il savoir. Aussi, à l’en croire, toutes les requêtes formulées ont été refusées. Il pense ainsi que même si Karim Wade requiert toutes les signatures nécessaires, le Conseil constitutionnel aura du mal à valider sa candidature. Partant de ce fait, Me Guèye estime que soutenir qu’on doit accepter la candidature de Karim Wade par A ou par B, c’est mettre le pays en feu.


‘’La politique de la terre brûlée ne servira à rien. Karim a été emprisonné et il ne s’est rien passé. Les religieux censés être des régulateurs ont été saisis sur le dossier de sa non-inscription et ils n’ont pas bougé d’un iota. Face à cette situation, ce sera un gâchis si le PDS n’a pas de candidat’’, a-t-il avancé.

S’adressant à son ami Me Madické Niang, il lui demande de déclarer sa candidature car à ses yeux, celui-ci remplit les conditions ‘’de par sa loyauté, son savoir-faire, son parcours politique et de par sa stature d’homme d’Etat’’.

Me Abatalib Guèye de révéler enfin que des responsables du PDS dont il préfère taire les noms se sont approchés de Me Madické Niang pour qu’il soit candidat.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut