Performance fiscale record de la DGID en 2023 : Recouvrement de 2.3 trillions de FCFA et ambitions pour 2024

La Direction Générale des Impôts et des Domaines (DGID) a atteint un recouvrement de 2.3 trillions de francs CFA en…

La Direction Générale des Impôts et des Domaines (DGID) a atteint un recouvrement de 2.3 trillions de francs CFA en 2023, représentant 85% de son objectif annuel. Cette réalisation témoigne de la constante « dynamique de performance » maintenue au cours des dix dernières années, selon Abdoulaye Diagne, Directeur Général de la DGID. Les recettes ont augmenté d’environ 161 milliards en 2023, et l’objectif fixé pour 2024 est de collecter 2.7 trillions de francs CFA, en alignement avec les prévisions économiques du pays.

La DGID envisage la mise en place d’un dispositif de facturation électronique pour faciliter le suivi des flux financiers en temps réel. Abdoulaye Diagne a exprimé le souhait que le Sénégal suive l’exemple de pays modèles en matière de digitalisation de l’Administration publique, citant la Chine.

Pour améliorer le cadre législatif et la qualité des services fiscaux, la DGID prévoit une « départementalisation progressive » pour se rapprocher des usagers. Le cadastre, jouant un rôle clé dans l’élargissement de l’assiette fiscale, sera une priorité. La dématérialisation du livre foncier et une meilleure gestion de la contribution du secteur minier à la fiscalité nationale sont également au programme. En parallèle, la DGID vise à améliorer le ciblage du contrôle fiscal en mettant l’accent sur des acteurs stratégiques tels que les professions libérales, les revenus fonciers et les personnes physiques à haut revenu.