Politique › Actualité

Sénégal-Apr: Macky Sall tape du poing sur la table

Macky Sall (c) Droits réservés

La rencontre du secrétariat exécutif national du parti de l’Alliance pour la République (Apr), tenu hier 15 avril était l’occasion pour le président de la République de réagir après les récriminations manifestées dans la presse par certains membres du parti après la publication de la liste du gouvernement.

Le Président s’est exprimé sans ambages: aucune sortie dans la presse ne peut influencer les décisions qu’il prend. «Ceux qui me parlent par la presse, je ne les écoute pas et ils perdent de la valeur à mes yeux. Il est temps qu’on apprenne à analyser nos contre-performances et à cesser de nous vilipender», martèle Macky Sall.

La communication en interne est la solution idoine, selon le président de l’Apr pour résoudre les problèmes. Une sortie qui ciblait certainement des alliés tels Mame Boye Diao et Me Ousmane Sèye. Mame Boye, responsable de l’Apr à Kolda a en effet eu un coup de gueule sur sa page facebook après la formation du gouvernement du 7 avril. Il dénonçait alors les « comploteurs» et les « médisants».


Me Ousmane Sèye, leader de la Coalition pour l’émergence (Cpe), et alliés de Macky Sall depuis 2012 n’est pas allé par quatre chemins pour signifier sa déception. «C’est malheureux que la Cpe, qui s’est battue avec le président, ne puisse pas gouverner avec le président», se désolait-il dans les colonnes de Libération.

Après les paroles dures, Macky Sall va se radoucir «il faut comprendre que faire un gouvernement est l’une des choses les plus difficiles. Ce n’est pas parce qu’on sort un ministre qu’il est incompétent. Si j’avais un seul ministre incompétent, je n’aurais pas réussi le bilan qui m’a fait réélire», ressasse le chef de l’Etat. Il va d’ailleurs les rassurer sur le fait qu’il y aura d’autres nominations.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut