Tensions à la Place de la Nation : La Police nationale intervient massivement

La Police nationale a déployé un important dispositif à la Place de la Nation (ex-Obélisque), où l'opposition et la société…

La Police nationale a déployé un important dispositif à la Place de la Nation (ex-Obélisque), où l’opposition et la société civile avaient appelé les Sénégalais à se rassembler après la prière du vendredi. Dès 14 heures, les forces de l’ordre ont dispersé tous les rassemblements. Même les fidèles sortant de la prière du Jummah à la Grande Mosquée Massalikoul Djinane ont été visés par des projectiles de la part de la police.

La place emblématique a été fermée par un cordon sécuritaire impressionnant. Des affrontements violents, semblables à une guérilla urbaine, ont éclaté dans les rues avoisinantes, notamment à Colobane et au quartier des HLM 6 angle Mousse, où un taxi a été incendié près du marché de Colobane.

Il est à rappeler que depuis dimanche dernier, date initiale du début de l’élection présidentielle prévue le 25 février, le Sénégal est en proie à des manifestations suite à la décision du président Macky Sall de reporter indéfiniment le scrutin. Candidats, acteurs politiques, société civile, religieux, ainsi que la communauté internationale (CEDEAO, UE, Washington), tous condamnent cette décision et exhortent le chef de l’État – dont le mandat expire le 2 avril prochain – à respecter le calendrier initial.

Malgré l’appel au dialogue lancé par le président Sall, la grande majorité des acteurs ont catégoriquement refusé cette offre de discussion.