Société › Actualité

Assassinat du professeur à Diourbel: la mère d’Henriette et trois collègues de l’enseignant arrêtés

Henry Ndiaye, l'enseignant tué (c) Droits réservés

La lycéenne Henriette est gardée à vue pour avoir poignardé mortellement son enseignant Henry Ndiaye.

Des arrestations en cascade. Selon les informations de Libération, au moins quatre personnes ont été interpellées et placées présentement en garde à vue à la gendarmerie de Ndoulo. La mère de l’élève Henriette est arrêtée pour avoir ouvert un bar sans autorisation. En ce qui concerne les trois enseignants interpellés, il leur est reproché le délit de non-assistance à personne en danger.

La thèse ici développée est que si l’enseignant est passé de vie à trépas, c’est parce qu’il n’a pas été sauvé par ses collègues qui étaient dans le bar au moment des faits. Le professeur aurait été poignardé à la cuisse vers 11 h et ses collègues l’auraient évacué à l’hôpital que vers 17 h.

A lire aussi: Sénégal-Diourbel: une élève poignarde son enseignant

La jeune fille en classe de Terminale au Lycée Nelson Mandela de Diourbel attend d’être fixée sur son sort. Elle est gardée à vue à la Brigade de la gendarmerie de Ndoulo (Diourbel). Elle va être auditionnée par les éléments en charge de l’enquête. Ce sera l’occasion pour en savoir plus sur son acte. En effet, la lycéenne a poignardé son enseignant qui lui dispensait des cours particuliers.


Selon des indiscrétions, la thèse de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans avoir l’intention de la donner pourrait être retenue contre la jeune demoiselle.

Selon des témoignages de proches de la jeune fille, Henry Ndiaye faisait des avances à Henriette Sambou. Ce qu’elle n’appréciait pas. Et elle a fini par lui donner un coup de poignard à la jambe, coup qui lui a été fatal.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut