Politique › Sécurité

Corruption: 320 récalcitrants épinglés au Sénégal

Siège de l'Ofnac (c) Droits réservés

Il leur est reproché majoritairement, la non déclaration de patrimoine.

L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) sont sur le pied de guerre. Nombreux sont les structures qui veulent échapper au contrôle.

«La base de données a recensé plus de 1000 personnes assujetties à la déclaration de patrimoine. À ce jour, on a reçu 680 déclarations sur les 1000 attendus. Soit un peu plus de 50% », a révélé hier, 30 juillet, Seynabou Ndiaye Diakhaté, présidente de l’Ofnac.


Les maires et les présidents des Conseils départementaux sont les principaux contrevenants. Seuls 8% d’entre eux ont fait leur déclaration de patrimoine.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut