Sport › Football

Nouvelles reformes de la Caf: Ahmad Ahmad satisfait de la création des zones

L’Assemblée générale extraordinaire de la zone Ufoa/A, tenue à Dakar hier, était l’occasion, pour le président de la Caf, Ahmad, d’évaluer les réformes du football africain.

Le président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad Ahmad, a exprimé sa satisfaction sur la création de nouvelles zones. Ces instances avait été initiées après son élection à la tête de l’institution dirigeante du football africain. Le Malgache, en séjour à Dakar, a profité de l’Assemblée générale extraordinaire de la zone A de l’Union des fédérations ouest-africaines (Ufoa/A) d’hier pour se prononcer sur la situation du football dans le continent africain. Selon lui, les compétitions dédiées à la petite catégorie ont connu une évolution grâce à l’adoption des réformes des statuts comme le découpage de la carte africaine en zones.

‘’Aujourd’hui, on a 90 % des pays qui participent aux matches de la qualification à la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans. Ce qui est une bonne chose’’, a-t-il apprécié. L’ancien président de la Fédération malgache de football a aussi relevé d’autres avancées dans le développement du football dans cette catégorie. ‘’On a constaté qu’il y a beaucoup plus de matches dans les jambes des cadets. La situation a donc évolué, car on voit que les jeunes jouent quatre ou cinq matches avant d’être éliminés’’.

Le successeur d’Issa Ayatou a par ailleurs souligné que l’objectif visé dans le découpage de la carte de l’Afrique en zones est de décentraliser les programmes de développement et des compétitions. Ahmad de préciser qu’il y a un progrès par rapport à la fraude sur l’âge. ‘’Avant, on a eu à faire avec des jeunes de 23 ou 24 ans dans la petite catégorie. Actuellement, avec nos experts médicaux, on arrive à réduire la fraude. Je ne dis pas que nous avons éliminé les tromperies, parce que la science ne nous permet pas d’enlever cette infime partie d’erreur, mais on arrive à réduire largement la fraude sur l’âge’’, ajoute-t-il. Pour lui, ces avancées assurent une bonne préparation des joueurs qui représenteront l’Afrique dans les compétitions ultérieures.


Le Sénégal, pays hôte du tournoi de l’Ufoa en 2019

L’Assemblée générale extraordinaire de la zone A de l’Ufoa était une aubaine pour les neuf présidents de fédération des Etats membres, de se pencher sur la situation de leur football. Ils ont ainsi pris la décision de confier l’organisation du prochain tournoi de l’Ufoa (septembre 2019) au Sénégal, réservé aux 16 pays de l’Afrique de l’Ouest. Le président de la zone A de l’Ufoa, Augustin Senghor, a informé que le secrétariat général de leur structure sera remplacé par une direction exécutive. Pour le président de la Fédération sénégalaise de football, cette innovation permet de mettre en adéquation les besoins actuels du football et les orientations données par la Caf. D’après l’avocat, la direction exécutive, prise en charge par la Caf, contribuera dans la lutte contre les problèmes de moyens, les difficultés d’efficience et de fonctionnement confrontés par les unions régionales.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut