› Politique

Nouvelle stratégie pour la durabilité des ressources halieutiques

« Il est fondamental de changer de paradigme pour une meilleure gestion de la ressource halieutique et aquacole .(Ceci), en vue d’en assurer la durabilité au bénéfice des générations futures ». C’est ce que préconise Mamadou Goudiaby, directeur des pêches maritimes du ministère sénégalais des Pêches et de l’Economie maritime

En effet, Il s’exprimait jeudi à Saly-Portudal, où il présidait l’ouverture des travaux d’un atelier initié par la Confédération africaine des organisations professionnelles de la pêche artisanale (CAOPA).
Cet atelier avait pour le thème « l’amélioration des conditions de vie et de travail pour une pêche artisanale durable ».
« La pertinence de ce thème réside dans sa parfaite adéquation avec les orientations du secteur de la pêche », a relevé le directeur des pêches maritimes du Sénégal.


Il souligne que cette rencontre permet d’analyser les stratégies de l’économie bleue et d’échanger sur les principaux défis liés à une pêche artisanale durable.

Les participants à cet atelier vont aussi, selon lui, analyser les « directives volontaires pour une pêche artisanale durable ainsi que les instruments juridiques relatifs à la réalisation des droits des travailleurs et travailleuses de la pêche artisanale.
Il a rappelé que le président Macky Sall « place le secteur de la pêche et de l’aquaculture parmi les pôles et programmes phares du Plan Sénégal émergent (PSE) ».

Ainsi, des « moyens conséquents » sont consacrés au développement des différentes chaînes de valeur. Afin de permettre à tous les acteurs de tirer le maximum des opportunités offertes.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut