Société › Biodiversité

Reboisement : 400 000 plants prévus pour la campagne 2018-2019

L'inspection des Eaux et Forêts de a région de Diourbel annonce la mise en terre de 400.000 plants

Le démarrage de cette campagne se tiendra au mois d’Août prochain selon  les prévisions données par l’inspecteur des Eaux et Forêts de Diourbel

L’Inspection régionale des Eaux et Forêts de Diourbel envisage de reboiser 400 000 plants pour la campagne de reboisement 2018-2019 dont le démarrage est prévu en août, a annoncé, mercredi, le colonel Youssoupha Diouf. « La prévision de la campagne de production de plants (…) est fixée à 400 000 plants’’, a-t-il dit au cours d’un comité régional de développement (CRD), consacré aux préparatifs de la campagne nationale de reboisement 2018-2019 et à la prochaine campagne agricole, etc.

Les quatre pépinières en règle vont recevoir 335 000 plants, contre 17 000 plants pour les pépinières privées individuelles et 43 000 plants en faveur des 24 pépinières communautaires villageoises et 5000 plants pour les 5 pépinières scolaires, a détaillé colonel Diouf.

Le service régional des Eaux et Forêts compte également faire des réalisations physiques en procédant à la plantation massive de 400 ha, à la plantation conservatoire de 300 ha et à la plantation linéaire de 200 km, a-t-il ajouté.


Au total, 183 000 plants sont prévus pour la foresterie urbaine. « Le reboisement demeure l’une des activités phares du Service forestier pour la lutte contre la désertification et la dégradation des terres », a expliqué le colonel Youssoupha Diouf, déplorant les coupes abusives de bois.

L’inspecteur des Eaux et Forêts a appelé à une synergie des actions des différents acteurs pour faire face à la désertification et restaurer le couvert végétal.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut