Bon plan

Ile de Gorée: lieu de conservation de la mémoire

A une vingtaine de minutes de Dakar en voiture, on découvre un petit joyau au milieu de la mer, un paradis sur terre: l’île de Gorée.

Des plages bien aménagées, une eau couleur turquoise, ruelles ombragées et fleuries, il faut dire que ce site a tout pour plaire et retenir les curieux. Sur l’île, on s’évade, on se promène tout en profitant de la fraîcheur de l’eau, des rayons du soleil et en se laissant séduire par le décor des lieux.

Inscrite au patrimoine national de l’Unesco, l’île est aussi un lieu chargé d’histoire. Elle abrite un musée et représente la mémoire de la traite négrière. Outre la facette touristique du site, il y a aussi, la maison des esclaves de Gorée, symbole de l’histoire de l’île.

Découverte en 1444 par le navigateur portugais Dinis Dias, Gorée est baptisée «Palma». Elle a appartenu tour à tour aux Hollandais, aux Anglais et aux Français. D’après l’histoire, elle a accueilli des milliers d’esclaves entre le 17ème et le 19ème siècle.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut