Société International › Actualité

Pape Amadou SARR souhaite un meilleur taux de remboursement des crédits DER dans la région de Diourbel

Le délégué général à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER), Pape Amadou Sarr, a insisté pour un taux de remboursement plus important des crédits accordés par sa structure à des acteurs économique de Diourbel, région faisant selon lui partie des « mauvais élèves, en terme de remboursement ».
Les femmes et les jeunes bénéficiaires de crédits de la DER « doivent rembourser les prêts qu’ils ont contractés », a déclaré M. Sarr, mercredi, lors d’une rencontre avec les autorités de Diourbel pour faire un bilan d’étape des financements accordés par sa structure.
La région de Diourbel fait partie des « mauvais élèves, en terme de remboursement » des crédits DER, selon Pape Amadou Sarr.
« Sur les 3 milliards de FCFA injectés dans la région, précise-t-il, moins de 500 millions de FCFA ont été recouvrés, soit 27 %, là où Ziguinchor est à 90%« .
Pape Amadou Sarr a rappelé que les ressources en question appartiennent à l’Etat et doivent donc être remboursés.

À cette occasion, le délégué général à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes a annoncé la mise en œuvre de nouveaux programmes pour 2019/2020, pour un financement de l’ordre de 2 milliards de FCFA, sans préciser la nature de ces programmes.
Interpellé sur la question de la politisation des financements accordés par sa structure, le délégué général a dit que « tout le monde pensait » que la DER était « un appareil politique pour le candidat Macky Sall ».
« Cette politisation a été soulevée dès la création de la DER alors que les financements ont été attribués à tous les Sénégalais sans distinction », a-t-il souligné.
Le secrétaire général de l’Association des maires du département de Mbacké, El Hadji Bâ, a lui assuré que des engagements avaient été pris « devant le ministre et devant Gorgui Mbaye, gouverneur de la région, pour discuter avec les populations et les accompagner pour rembourser (les crédits qu’ils ont contractés) à des taux raisonnables ».


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut