Société › Actualité

Ziguinchor: une partie de la cathédrale Saint Antoine de Padoue s’écroule

Cathédrale (c) Droits réservés

Une partie de l’église est désormais interdite d’accès aux fidèles pour des raisons de sécurité. Le Curé, Abbé Damase Marie Coly a lancé une alerte à ce sujet.

 Un pan de la cathédrale Saint Antoine de Padoue s’est écroulé. Heureusement, aucune perte en vie humaine à déplorer. Des responsables avaient déjà remarqué des signes de faiblesse de l’ouvrage «C’est plus précisément le lundi 4 mars 2019 que nous avons constaté les premières chutes qui ont eu lieu dans la nuit du dimanche. L’affaissement de la partie de l’église, située entre la sacristie et le tabernacle, est assez marqué avec des chutes des planches et des ardoises brisant le faux plafond avant d’atteindre l’intérieur de l’église», s’est confié à fidespost.com, le Curé de la Cathédrale, Abbé Damase Marie Coly.

L’incident survient un mois après l’alerte lancée par l’Evêque de Ziguinchor, Mgr Paul Abel Mamba «Notre crainte est que le prochain hivernage finisse par avoir raison sur notre Cathédrale ou l’irréparable advienne», craignait-il le 2 février 2019.


Depuis lors, la situation de la cathédrale s’est dégradée. Le 21 mars, les autorités administratives ont fait une descente sur les lieux afin de diligenter des mesures de sécurité nécessaires. Toutefois, la date du démarrage des travaux de réhabilitation de l’édifice reste n’ toujours pas été dévoilée.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut