International › APA

130 milliards de la BAD pour la distribution de l’eau à Libreville

La Banque africaine de développement (BAD) va débloquer 200 millions d’euros (130 milliards de FCFA) pour renforcer le réseau d’eau potable à Libreville, la capitale, où plusieurs quartiers sont dépourvus de ce précieux liquide à cause de la vétusté des installations, a annoncé, mercredi à la presse, le ministre gabonais, de l’Energie et de l’eau, Patrick Eyogo Edzang.Cette enveloppe devra d’abord être approuvée par le conseil d’administration de la Banque au mois de juillet prochain. Le projet dont la date de démarrage n’a pas été dévoilée, vise à remplacer 150 kilomètres de canalisation hydraulique. L’objectif est d’améliorer la desserte en eau dans plusieurs quartiers.

En plus du projet financé par la BAD, il y a également la construction d’une nouvelle usine de traitement d’eau avec l’appui du groupe industriel panafricain Eranove. Cette usine va générer 140 000 m3 d’eau de plus par jour. L’usine qui sera construite pendant deux ans, verra ses travaux démarrer cette fin d’année.


Située sur la côte ouest Atlantique et baignée par plusieurs cours d’eaux, Libreville connait des problèmes d’approvisionnement en eau potable. La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) est généralement obligée de procéder à des délestages pour satisfaire le maximum d’abonnées.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut