Politique › Actualité

3ème mandat: «un faux débat» selon Macky Sall

Macky Sall (c) Droits réservés

Le Président a été interpellé le 16 avril par les députés sur la question. Pour lui, l’heure est à l’ardeur au travail.

Le débat est clos pour Macky Sall. C’est du moins ce que le président de la République à laisser transparaître le 16 avril dernier. Interpellé sur la question d’un troisième mandat, il répond sans détour: «le 3e mandat est un faux débat. Je n’y pense même pas. J’ai déjà pris des engagements fermes dans ce sens».

Le président Macky Sall a par ailleurs invité ses partisans à travailler dans la célérité, car, dit-il, «5 ans, ce n’est pas 7 ans».


La possibilité pour Macky Sall de se présenter pour un troisième mandat anime les chaumières depuis quelques années. Un débat qui a été ravivé avec sa réélection pour un deuxième mandat à l’issue du scrutin du 24 février 2019.

Des membres du gouvernement et camarades de parti du Président ont toujours rejeté une idée de troisième mandat. Ils brandissent d’ailleurs la révision constitutionnelle de 2016 qui limite à deux, le nombre de mandats présidentiels. Une explication qui ne convainc pas les plus sceptiques. A ce sujet, Ibrahima Hamidou Demeen, juge démissionnaire et président du mouvement « Ensemble », dans une tribune, a déclaré que la Constitution ne saurait être un frein pour une troisième candidature.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut