International › APA

62 % des Camerounais ont accès à l’électricité (Banque mondiale)

Soixante-deux pour cent de la population camerounaise ont accès à l’électricité, selon une étude la Banque mondiale (BM) contenue dans le rapport d’activité 2017 de la société Energy of Cameroon (Eneo), concessionnaire de l’électricité du pays.« L’offre en énergie électrique a connu une légère évolution au cours de ces trois dernières années avec 58,1 % en 2015, 60,1 % en 2016 et 62 % en 2017 », renseigne le rapport dont APA a reçu copie mercredi.

Le nombre d’abonnés se situe à 1 184 372 clients à la fin de l’année 2017 avec à la clé, 99 431 nouvelles familles et entreprises branchées au réseau électrique au cours de la période considérée.

Avec une capacité de 1360 Mégawatts (MW) dont 998 pour Eneo et 362 pour les autres producteurs, des spécialistes estiment que l’objectif des pouvoirs publics de permettre à tous les Camerounais d’avoir accès à l’électricité à l’horizon 2035, constitue un grand défi à relever.

Dans ce rapport annuel intitulé « pas à pas », Joël Nana Kontchou, le Directeur général d’Eneo a souligné que « la qualité du service électrique s’est améliorée avec un niveau considérable d’investissements, une baisse globale des énergies non distribuées et une meilleure disponibilité des ouvrages de production ».


Toutefois, a-t-il regretté, « des perturbations dans le Septentrion n’ont pas permis d’atteindre le niveau de service visé ». Au total, plus de 35 milliards F CFA ont été investis pour améliorer l’offre en énergie électrique partout au Cameroun.

Avec une croissance de la demande de 4,8 % par an, Eneo a l’ambition de fournir à ses clients une énergie à prix abordable et une qualité de service fiable, tout en étant un modèle de gouvernance en Afrique.

Filiale du groupe d’investissement britannique Actis, Eneo a réalisé un chiffre d’affaires de 291,6 milliards F CFA pour un excédent brut d’exploitation de 43 483,6 milliards F CFA.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut