International › APA

AfSud : la persistance de la grève paralyse le secteur de l’aviation

Les passagers de South African Airways (SAA) devront encore faire face à des retards et des annulations de vols, après que les employés de la compagnie aérienne ont promis dimanche de poursuivre leur arrêt de travail et d’étendre le mouvement de protestation à d’autres employés du secteur de l’aviation.Les travailleurs, représentés par le Syndicat national des ouvriers métallurgistes sud-africains (NUMSA) et la South African Cabin Crew Association (SACCA), ont rencontré samedi dernier la direction de la SAA pour discuter de leurs divergences, mais la réunion s’est terminée en queue de poisson.

Le NUMSA a critiqué dimanche la direction de la SAA pour son manque de sincérité présumé au cours des pourparlers visant à sortir de l’impasse.

La compagnie aérienne a offert aux employés une augmentation de salaire de 5,9% contre les 8% qu’ils demandaient.

La question de la sous-traitance est également un autre argument, les travailleurs affirmant que la compagnie aérienne n’avait pas besoin de faire appel à des tiers si elle possédait une expertise suffisante au sein de l’organisation.

L’annonce par SAA de licencier 1.000 travailleurs est un autre sujet de discorde avec les travailleurs, de même que les procédures de passation de marchés de la compagnie aérienne qui, selon les employés, ont laissé la compagnie nationale à la merci de la surévaluation des prix par des fournisseurs peu scrupuleux, en collusion avec des dirigeants corrompus.


En raison de l’échec des négociations, le NUMSA a annoncé dimanche qu’il allait très prochainement entamer une autre grève urgente qui mettrait le secteur de l’aviation du pays dans une impasse.

Cette grève devrait concerner d’autres filiales de la compagnie, a déclaré le porte-parole du NUMSA, Phakamile Hlubi-Majola, dans un communiqué.

« Le NUMSA et la SACCA ont décidé que la grève devait être intensifiée… Le NUMSA est en train de consulter des travailleurs pour une grève secondaire dans l’aviation. Nous avons commencé cette consultation avec diverses entités », a déclaré Hlubi-Majola.

Il a ajouté que la grève élargie devrait inclure des employés de l’Autorité de l’aviation civile, de la société Airports Company South Africa et de compagnies aériennes, notamment Mango, Safair, SAA Express et Comair.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut