International › APA

Athlétisme/ Championnats nationaux U18 et U20 : « un bon test avant les championnats d’Afrique » (DTN)

Pas d'image

Les championnats nationaux d’athlétisme des U18 et U20, disputés samedi au stade Houphouët-Boigny ont été « un excellent test » pour les athlètes ivoiriens avant les championnats d’Afrique des mêmes catégories, s’est satisfait Poda Sié, le Directeur technique national (DTN) à l’issue des compétions.Au plan sportif, « même si des records nationaux n’ont pas été battus, beaucoup d’athlètes ont, cependant, amélioré leur propre record » analyse Poda Sié selon qui « la fédération ivoirienne d’athlétisme (FIA) a été bien inspirée en organisation ces championnats nationaux à quelques jours des échéances continentales » qui débutent le 16 avril, ici à Abidjan et dans l’enceinte du stade Houphouët-Boigny.

« Un bon nombre de nos athlètes au niveau des U20 n’avaient pas le minima. A la fin de cette compétition le constat est que beaucoup se sont rapprochés du minima et c’est fort encourageant. Au niveau des U 18, il n’y avait même pas de minima mais au regard de l’engagement et de la détermination des uns et des autres, nous sommes confiants qu’ils ne sont pas loin », indique le DTN Poda Sié qui se projette, déjà, sur la compétition de mi-avril.

« Nous serons en regroupement à partir de lundi 8 avril. Au fur et à mesure nous allons apprécier les différents comportements des athlètes pour être situés sur l’état des formes des jeunes gens et filles au démarrage des championnats d’Afrique des U18 et U20 » fait-il remarquer.

Au plan organisationnel, M. Poda salue l’introduction du chrono électrique au cours de ces championnats.


« Le chrono électrique nous a été bénéfique, surtout pour la sélection. Il est plus efficace que le chrono manuel. L’utilisation de ce chrono a permis de savoir des athlètes qui n’avaient été retenus pour la sélection ont montré de réelles qualités par leur performance, notamment au relais 4X100m où nous  avons repêché un athlète pour renforcer la sélection nationale des U20 », confie le technicien ivoirien.

Outre le chrono électrique, Poda Sié note, également, au nombre des satisfactions, « le système de gestion au niveau des ateliers de la compétition de sorte que nous recevons  en temps réel les résultats partiels au fil de la compétition. C’est un point positif au niveau organisationnel. Dès que la compétition finit, on a les résultats définitifs dans un délai d’une minute. C’est un exploit », se convainc le Directeur  technique national de la FIA.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut