International › AFP

Banque: feu vert à l’entrée d’Oragroup à la Bourse d’Abidjan

Pas d'image

La banque panafricaine Oragroup a annoncé vendredi avoir obtenu le feu vert du régulateur pour introduire 20% de son capital sur le marché, ce qui sera la plus importante opération à la Bourse d’Abidjan depuis sa création en 1998.

Fort de l’agrément du Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers, Oragroup compte lever 56,92 milliards de francs CFA (86 millions d’euros), en émettant plus de 6 millions d’actions nouvelles, par augmentation de capital, et en cédant plus de 7,7 millions d’actions existantes sur le marché secondaire, au prix de 4.100 francs CFA (6,25 euros) l’unité.

La souscription aura lieu du 29 octobre au 16 novembre, pour une cotation des titres à la BRVM (Bourse régionale des valeurs mobilières) en février 2019, est-il précisé dans un communiqué.

A l’issue de l’opération, « les actionnaires actuels du groupe conserveront 80% du capital, dont l’investisseur panafricain Emerging Capital Partners (ECP), qui restera l’actionnaire de référence avec plus de 50% des parts », ajoute-t-il.

« Cette augmentation de capital vise à donner les moyens à Oragroup de poursuivre sa croissance », a affirmé à l’AFP Vincent Le Guennou, président du conseil d’administration d’Oragroup et co-dirigeant d’Emerging Capital Partners.

« Le groupe a connu une forte croissance ces dix dernières années, le bilan a été multiplié par sept et, pour poursuivre cette trajectoire, il nous semblait complètement logique de faire appel au marché », a-t-il précisé.


Les fonds levés vont notamment permettre d’investir dans la numérisation bancaire et de « poursuivre la diversification géographique », a précisé Serge Mian, directeur des relations investisseurs et partenaires.

Il s’agit aussi « d’accroître la notoriété du groupe auprès de la communauté financière et du grand public et de renforcer les fonds propres de certaines filiales », selon Binta Touré Ndoye, directrice générale d’Oragroup.

Présent dans 12 pays d’Afrique de l’ouest et centrale, Oragroup revendique 139 agences bancaires et 1.811 collaborateurs pour 430.000 clients, particuliers, entreprises et institutionnels.

Fin 2017, le groupe affichait un produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d’affaires) en hausse de 33% sur un an à 108 milliards de francs CFA (164 millions d’euros) et un bénéfice net en progression de 45% à 21,97 milliards de francs CFA (33 millions d’euros), selon le communiqué.

Le groupe table sur une croissance moyenne de 18,3% de son PNB entre 2017 et 2022 et prévoit une augmentation de 5% des dividendes versés aux actionnaires dans la période.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut