International › APA

Cameroun : 334 entreprises exclues de la soumission à la commande publique (officiel)

Pas d'image

Le ministre camerounais en charge des Marchés publics (Minmap), Ibrahim Talba Malla, a publié mardi une liste de 334 entreprises et prestataires interdits de soumissionner à la commande publique pour une durée de 2 ans. Selon le gouvernement, ces derniers sont coupables d’avoir abandonné les marchés qui leur étaient attribués au cours des exercices allant de 2014 à 2017.

Pendant la période de suspension, ces sociétés ne pourront ni faire acte de candidature, ni co-traiter encore moins sous-traiter, sauf dérogation spéciale, tout ou partie des prestations objet de la commande publique.

En début février dernier, le Minmap avait accordé un délai de 21 jours calendaires auxdits opérateurs, majoritairement des petites et moyennes entreprises (PME) locales exerçant dans la construction, la réhabilitation, la fourniture de matériels, l’équipement ou encore la réalisation de forages.

La décision visait à procéder à la reprise des prestations dont l’effectivité devait être attestée par un ordre de service dûment signé par le maître d’ouvrage ou le maître d’ouvrage délégué.


En avril 2016, 122 sociétés défaillantes avaient été résiliées, avec toutes les conséquences réglementaires du point de vue de l’exclusion de la commande publique pour une durée de 2 ans, dans le cadre du processus d’assainissement des marchés publics.

Un an auparavant, 114 cas de chantiers abandonnés ont été recensés et 78 marchés résiliés au Cameroun, selon les données officielles.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut