International › APA

Cameroun : les recettes de la sécurité sociale ont augmenté de 148% (officiel)

Pas d'image

Les recettes liées au recouvrement des cotisations sociales de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) du Cameroun ont évolué de l’ordre de 148% sur la période 2008-2018, selon les résultats d’exploitation de l’entreprise publique publiés jeudi par sa direction générale.Dans le même temps, les réserves de trésorerie sont passées de 13 à 216 milliards FCFA, soit une augmentation de 1561% alors que les produits financiers issus de ces réserves, eux, passaient de 276 millions à 9,8 milliards FCFA, équivalant à un montant cumulé de 37.699 milliards FCFA.

Au 31 décembre 2018, le solde de la dette de l’État vis-à-vis de la Cnps pointait à 188,2 milliards FCFA, une structure restant par ailleurs dans l’attente de la convention intégrant une dette supplémentaire de plus 50 milliards FCFA, due par les entreprises et établissements publics et pour laquelle l’État s’était initialement engagé.

Alors que le taux de bancarisation des pensionnés est passé de 0,27% au 1er janvier 2008 à 99,9% au 31 décembre 2018, à la faveur d’un décret présidentiel de février 2016, la pension mensuelle la plus élevée est en outre passée de 154.000 à 409.100 FCFA à ce jour, le résultat global net de l’entreprise restant pour sa part très positif durant la période, pour se situer en 2018 à un chiffre record de 62,3 milliards FCFA.


S’agissant des salaires, ils étaient de 29,9 milliards FCFA au 31 décembre 2018 sont contre 24,1 milliards FCFA 10 ans plus tôt (+24%) alors que les effectifs, dans un souci d’arrimage aux normes internationales, sont passés de 3750 à 2657 au 31 décembre 2018, notamment à travers une politique de départs volontaires rémunérés, les femmes représentant 46% de l’effectif pour un âge moyen du personnel de 47 ans.

Créée en 1967, la Cnps assure le service de diverses prestations prévues par la législation de protection sociale et familiale, investit également dans l’amélioration constante de l’offre des soins de santé et, depuis novembre 2014, assure également la protection sociale des travailleurs indépendants dans le cadre de l’assurance volontaire.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut