International › APA

Cameroun : libération des 20 élèves enlevés par des milices sécessionnistes

Les vingt élèves qui avaient été kidnappés mardi dans l’enceinte de Lords Bilingual secondary school de Kumba (Sud-ouest du Cameroun) par des milices séparatistes, ont été libérés ainsi que leur encadreur, a appris jeudi APA de sources sécuritaires.Contacté par APA, le préfet du département de la Memé, Chamberlain Ntou’o Ndong, a confirmé l’information, affirmant qu’à « ce jour, tout le monde a été libéré grâce à la bravoure de nos forces de maintien de l’ordre et de sécurité ».

«Nous avons enregistré un incident hier à l’école publique Lords Bilingual Secondary school où des personnes armées sont arrivées. Ils ont infiltré l’établissement et y ont souscrit des élèves et un enseignant. Nos hommes ont pu aussi neutraliser deux des assaillants, tout en détruisant les motos qu’ils utilisaient pour commettre des forfaits dans la ville », a ajouté l’autorité administrative.

Mis en déroute, les assaillants ont abandonné dans leur fuite les élèves et leur enseignant qui ont été secourus, puis remis à leurs familles.

« Malheureusement, l’enseignant a été blessé au par balle niveau du pied. A ce jour, tout le monde a été libéré grâce à la bravoure de nos forces de maintien de l’ordre et de sécurité », a indiqué le préfet.

Outre la neutralisation de deux assaillants, l’opération menée par les forces de l’ordre a permis de récupérer neuf armes et de détruire le campement où les malfaiteurs avaient l’habitude de conduire les personnes kidnappées.


Depuis quelque temps, des élèves et des enseignants sont particulièrement la cible des milices sécessionnistes qui multiplient des attaques et des rapts, histoire de dissuader les parents à envoyer leurs enfants à l’école.

Deux semaines auparavant, 79 élèves et deux enseignants avaient été enlevés à Bamenda dans le Nord-ouest par des sécessionnistes, avant d’être libérés le lendemain grâce à l’intervention des forces de défense et de sécurité.

En plus d’exiger des rançons, des milices séparatistes obligent certains kidnappés à adhérer à leur cause afin de perpétrer des attentats et des assassinats.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut