International › APA

Cameroun : renforcement des mesures de sécurité à la frontière avec la Centrafrique (officiel)

Pas d'image

Les autorités camerounaises ont annoncé vendredi le renforcement des mesures de sécurité à la frontière avec la République centrafricaine (RCA) en vue de contrer des incursions des bandes armées dans son territoire.Cette mesure, selon le gouverneur de la région de l’Est Grégoire Mvongo, s’explique par « la recrudescence de l’insécurité dans ce pays voisin qui a des répercussions au Cameroun ».

En tournée d’animation socio-économique dans le département de la Kadey qui partage une longue frontière avec la Centrafrique, il a souligné que « toutes les initiatives ont été prises pour que l’espace territorial national reste inviolé ».

En bonne intelligence avec les autorités centrafricaines, ce renforcement du dispositif sécuritaire veut éviter que des membres appartenant à des bandes armées centrafricaines puissent trouver refuge au Cameroun.

Selon des sources, les deux pays qui se sont retrouvés en début de semaine à Bangui, la capitale de la RCA dans le cadre de la deuxième grande commission mixte Cameroun-Centrafrique, ont longuement échangé sur cette question.


Une décision qui découle des « derniers événements » en Centrafrique au mois de mars et d’avril 2019, où des divergences avaient apparu au sujet de la formation d’un gouvernement inclusif, poussant des milices, qui se sont senties « lésées », d’intensifier  des attaques armées et d’organiser le blocus du pays. Cela s’est traduit par une forte inflation.

Pour rallier Bangui, des camionneurs en provenance du Cameroun, où transitent plus de 80% du volume des exportations et des importations centrafricaines, affirment qu’ils dépensent parfois jusqu’à 5 millions de FCFA comme « frais de route » auprès des différentes bandes armées.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut