International › APA

Cameroun : un comité ad hoc pour les arriérés des salaires des football

Pas d'image

Un comité ad hoc a été mis sur pied par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), en vue d’étudier dans les détails l’épineux problème des arriérés de salaire dus aux joueurs et encadreurs par 24 clubs de D1 et D2 du pays, a appris APA au terme d’une réunion de crise tenue lundi dans la capitale du pays, Yaoundé.Ledit comité, qui a jusqu’au 1er mars prochain pour rendre sa copie, est constitué de représentants fédéraux, la Ligue professionnelle (LFPC), du Syndicat national des footballeurs (Synafoc) et du Syndicat des clubs d’élite (SYCEC).

Cette annonce intervient en pleine crise au sein des championnats d’élite de la discipline, à la suite de révélations de la Fédération internationale des footballeurs professionnels (FIFPro) et du syndicat national des joueurs, dénonçant «la situation désastreuse» des athlètes dont beaucoup traînent de nombreux mois d’arriérés de salaires, de primes de matches, de signature de contrat et d’entraînement.

Selon ces deux organisations en effet, au cours de la saison 2017-2018, mais aussi de celle qui vient de débuter, seuls 8 clubs, évoluant dans les championnats professionnels, s’étaient acquittés desdites obligations de rétribution vis-à-vis de leurs joueurs, alors que les 24 autres doivent encore de l’argent à leurs sociétaires.


Saisissant la balle au bond, la Fédération internationale de football association (FIFA) a saisi la Fecafoot afin de «prendre de manière urgente les mesures nécessaires» pour que lesdits arriérés «soient payés à brève échéance».

C’est à la suite de cette injonction que le président de l’instance fédérale, Seidou Mbombo Njoya, tutelle de la LFPC, a convoqué les acteurs de la discipline en vue de voir clair sur la situation, pour envisager des solutions durables à la situation.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut