International › APA

CAN-2019/Elimination du Maroc: Déceptions, déboires et amertume du public marocain

Pas d'image

L’opinion publique sportive marocaine n’a pas gobé l’élimination des Lions de l’Atlas en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (Egypte-2019) face au Bénin, vendredi au stade Essalam au Caire. » Manque de solutions, défaut de concentration et naivete de l’équipe », tels sont les commentaires de nombreux observateurs sportifs marocains après cette défaite décevante de l’équipe marocaine de football, pourtant grande favori de cette prestigieuse compétition africaine.

« Comment se fait-il qu’une équipe anéantie à 10 puisse venir à bout de l’équipe nationale », s’indigne Jaouad, l’air crispé après cette élimination précoce du onze marocain, relevant que le manque de réalisme et la fébrilité des joueurs ont été les causes de cette défaite inattendue.

Les téléspectateurs qui ont envahi par milliers les cafés pour suivre ce match, qui n’a pas été diffusé sur les chaines de télévision nationales, se sont soulevés contre le joueur Hakim Ziyach, la star d’Ajax Amsterdam, pour avoir raté un penalty au temps additionnel de la rencontre, synonyme de délivrance.

« Le coach Renard devrait faire sortir Ziyach qui n’a pas donné satisfaction lors du premier tour et raté une multitude d’occasion de scorer », a déclaré à APA, le jeune Yassine, un féru de football.

Revenant au match, le Maroc et le Bénin étaient à égalité un but partout au terme du temps réglementaire et des prolongations. Les Écureuils ont ouvert le score à la 53è minute du jeu par le biais de Moise Wilfrid Adilehou, avant que Youssef En-Nesyri n’égalise pour les Lions de l’Atlas (75è).


Par Hicham Alaoui

Les Lions de l’Atlas auraient pu sceller le score en temps additionnel de la rencontre lorsqu’ils ont bénéficié d’un penalty, mais raté par Hakim Ziyech.

Lors de la séance des tirs au but, Soufiane Boufal et Youssef En-Nesyri ont raté le cadre alors qu’Oussama Idrissi a marqué l’unique but des Lions, dans un moment où les joueurs du Bénin ont réussi à mettre quatre buts dans les filets de Bounou, signant une qualification historique pour les quarts de finale de la CAN.

Cette élimination est la fin de génération de joueurs ayant marqué le football marocain notamment lors de la dernière Coupe du monde en Russie. Les Boussoufa, Benatia, Ahmadi, Dirar et autres diront leur adieu à l’équipe nationale. Une nouvelle vague de joueurs devra écrire une page de l’histoire footballistique marocaine, qui compte une seule coupe continentale en 1976 à Addis-Abeba.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut