International › AFP

CAN-2019: Madagascar, les clés d’une surprise

Première CAN, premier but, première victoire et première place! La surprise Madagascar, avec son sélectionneur français Nicolas Dupuis, a réussi l’exploit de se qualifier pour les huitièmes, sans stars dans son effectif.

. Dupuis, Petit Poucet professionnel

C’est un rôle que Nicolas Dupuis connaît très bien. Avec Yzeure, qu’il a hissé du troisième niveau régional au National en 20 ans, l’Auvergnat a déjà joué avec succès le Petit Poucet, en atteignant notamment les huitièmes de finale de la Coupe de France en 2015.

Il a réussi à transposer cet état d’esprit à un effectif novice en Coupe d’Afrique. Après un nul inaugural face à la Guinée (2-2), ses « Barea » (Zébus) ont tour à tour battu le Burundi (1-0) puis l’ogre Nigeria, déjà qualifié, (2-0) pour voir la phase finale à la surprise générale.

« Je suis très fier de mes joueurs qui ont été sérieux, organisés. Tactiquement, je n’ai pas grand-chose à leur dire. Ils ont été très attentifs à ce qu’on a préparé. C’est parfait », s’est réjouit le technicien, qui a la particularité d’être également à la tête du club de Fleury, en quatrième division.

C’est en s’impliquant dans tous les domaines, jusqu’à la négociation des partenariats ou le financement des équipements, qu’il a réussi à imprimer sa marque. « Si je m’arrête à mon rôle d’entraîneur, on n’avancera pas », expliquait-il à l’AFP en novembre.

. Carolus Magnus

On attendait Jérémy Morel, on a vu Charles Andriamanitsinoro, dit plus simplement Andrea Carolus. En l’absence du défenseur de Lyon, blessé, l’attaquant d’Al-Adalh en Arabie saoudite a attiré les projecteurs: il a marqué deux fois, dont un coup franc face aux « Super Eagles ».


Le petit buteur (1,72 m) représente cette équipe malgache qui a avancé en Egypte sans complexe. Le joueur, qui s’est révélé en Algérie entre 2010 et 2017, reste pourtant sur une saison à une seule rencontre jouée.

Cela ne l’a pas empêché d’être élu homme du match face au Nigeria. « On va aller jusqu’au bout. Avec nos forces, j’espère qu’on va aller très loin », a-t-il déclaré.

Il est accompagné en attaque par deux joueurs de Ligue 2: Faneva Adriatsima (Clermont) et Lalaina Nomenjanahary (Paris FC).

. Esprit d’équipe

« Ce qui nous permettra d’aller loin, c’est la force collective. On sait qu’on est des petits gabarits, moins physiques par rapport aux équipes africaines. On doit combler ce déficit physique avec de la solidarité, du coeur. C’est notre force », a déclaré à la CAF Adriatsima.

Le joueur de Clermont a résumé le point fort de cette formation malgache, qui a montré de la solidité face au Burundi et au Nigeria. Une grosse assise défensive, avec deux joueurs connus en Ligue 1, Romain Métanire et Thomas Fontaine, ajoutée à une réalisme clinique devant… La recette est simple mais d’une efficacité diabolique.

Avec leur huitième de finale à Alexandrie le 7 juillet, les Zébus vont encore montrer les cornes.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut