International › AFP

Carrie Symonds, la compagne de Boris Johnson sous les projecteurs

Carrie Symonds était présente devant le 10 Downing Street mercredi lorsque son compagnon, le nouveau Premier ministre, Boris Johnson en a franchi le seuil. Mais s’y installera-t-elle avec lui ? Et quel sera son rôle?

L’ancien maire de Londres, 55 ans, devenu officiellement Premier ministre après avoir été investi par la reine Elizabeth II est en couple avec l’ancienne directrice de la communication du Parti conservateur, âgée de 31 ans.

Boris Johnson a déjà été marié deux fois mais il s’est séparé en septembre 2018 de Marina Wheeler, avec qui il a eu quatre enfants et partagé 26 ans de vie commune, en raison de son infidélité selon les médias. En 2009, il a également eu un cinquième enfant, à la suite d’une histoire extraconjugale.

Il a rencontré pour la première fois Carrie Symonds lorsqu’elle travaillait pour sa campagne de réélection à la mairie de Londres en 2012.

S’ils sont désormais officiellement ensemble, ils ont essayé de rester discrets tout au long de sa campagne pour le poste de Premier ministre, malgré les spéculations des médias britanniques sur le futur rôle de la jeune femme.

Les conseillers de Boris Johnson sont divisés: certains pensent qu’elle pourrait jouer un rôle précieux auprès de lui et estiment qu’elle a déjà contribué à améliorer son image. D’autres craignent que cela jette la lumière sur le passé de mari volage de Boris Johnson.

– Un mariage l’an prochain ? –

Lorsque Boris Johnson est arrivé à Downing Street mercredi après-midi pour prendre le relais de Theresa May, sa compagne était au premier rang parmi les dizaines de membres du personnel et de conseillers rassemblés pour accueillir le nouveau chef du gouvernement.

Mais le mois dernier, c’est une scène de ménage du couple qui faisait la Une des journaux. Des voisins ont appelé la police, après avoir entendu Carrie Symonds crier « Lâche-moi ! » et « Dégage ! », ainsi que des objets se briser, selon un enregistrement remis par l’un d’eux au journal The Guardian. La police s’est rendue sur les lieux, dans le sud de Londres, mais n’a pas donné suite.


Boris Johnson a refusé de répondre aux questions. « Je ne parle pas des gens que j’aime », a-t-il justifié auprès des membres du Parti conservateur.

Depuis cet incident, le couple a déménagé et aurait récemment acheté une maison de trois étages, rapportent les médias.

Née d’une relation extra-conjugale entre le co-fondateur du journal The Independent Matthew Symonds et une ancienne avocate, Josephine McAfee, avec qui elle a grandi, Carrie Symonds a fréquenté des écoles privées du sud-ouest de Londres, avant d’étudier le théâtre et l’histoire de l’art à l’université Warwick dans le centre de l’Angleterre.

En 2010, elle a commencé à travailler pour les Tories comme directrice du marketing pour le député Zac Goldsmith. Elle a occupé divers postes au siège du parti, notamment celui de directrice de la communication jusqu’à l’année dernière.

Selon le Daily Mail, elle a démissionné après avoir été accusée de dépenses non autorisées et d’avoir divulgué aux médias des informations dommageables pour la Première ministre sortante, Theresa May. Carrie Symonds et le parti ont refusé de commenter ces informations. Un ami de la jeune femme a toutefois déclaré au Mail qu’il s’agissait d’une tentative de diffamation de la part des opposants de Boris Johnson.

Ecologiste, Carrie Symonds a depuis rejoint l’équipe marketing mondiale de l’ONG Oceana ayant pour but la protection des océans.

Selon la presse britannique, le couple pourrait se marier l’année prochaine. Si c’est le cas, Boris Johnson deviendrait le premier Premier ministre britannique à se marier en fonction depuis 250 ans.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut