International › APA

CEMAC : Déby pour la relance de la «stratégie commune de sortie de crise»

Le président tchadien, Idriss Déby, a salué, jeudi à N’Djamena, les « avancées significatives » notées dans les économies de certains Etats membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), soulignant toutefois la nécessité de relancer la « stratégie commune de sortie de crise» afin que l’embellie s’étende à tous les pays de l’organisation sous-régionale.« L’évaluation de notre stratégie commune de sortie de crise affiche un bilan contrasté quand bien même des avancées significatives ont été enregistrées sur la voie du redressement économique et financier », a affirmé le président tchadien, à l’ouverture d’un sommet extraordinaire de la CEMAC.

Selon les prévisions, la sous-région devrait renouer en 2018 avec un sentier de reprise économique grâce à un taux de croissance réel de + 1,7 % contrairement à la stagnation de 2017 et la récession de 2016, a-t-il souligné devant ses homologues de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, et de la Guinée Equatoriale, Téodoro Obiang Guema Mbasogo. 

Les trois autres chefs d’Etat de la CEMAC, le  Gabonais, Ali Bongo, le Centrafricain, Gaston Touadéra et le Camerounais, Paul Biya, se sont fait représenter.

Pour le président tchadien, l’embellie qui se dessine doit se poursuivre avec la reprise de la  « stratégie commune » destinée à sortir la CEMAC de la crise. Cette opération, a-t-il souligné,  « exige d’être urgemment relancée par la mise en œuvre, sans faille et dans un esprit véritablement collectif et solidaire, de mesures appropriées de redressement économique et financier ».

« Nous n’avons pas le droit de trahir les espoirs que suscite légitimement ce rendez-vous de N’Djamena », a-t-il martelé avant de souligner que le présent sommet axé sur le thème « +Ensemble pour la redynamisation économique et prospérité sociale+ doit donner le ton d’un nouvel élan à imprimer à l’ensemble de notre communauté ».


Le président Déby a profité de l’occasion pour saluer le processus de stabilisation en RCA ainsi que « les initiatives courageuses des frères congolais en faveur d’une paix durable dans la région du Pool ».

Insistant sur la nécessité d’avoir « la paix et la stabilité dans notre espace », Déby a affirmé que ces deux notions sont de « précieuses valeurs » qui fondent « nos premiers objectifs que sont toujours le développement économique et le progrès social ».

La fin des travaux attendue dans la soirée de ce jeudi, sera marquée par un communiqué final.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut