Société › Faits divers

Chine : Des ressortissants camerounais cachaient plus de 7 000 pénis dans un conteneur

Chine : Des ressortissants camerounais cachaient plus de 7 000 pénis dans un conteneur

En effet, c’est histoire lugubre est le fait de deux Maliens et deux Camerounais qui ont caché ces organes de reproduction masculins dans un conteneur réfrigéré. Malheureusement pour eux, une information anonyme met la puce à l’oreille des douaniers chinois.


Une fois au port de Shanghai, la douane chinoise n’a pas eu de difficulté à saisir ces trafiquants d’organes humains se trouvant dans un navire. Les douaniers ont découvert les pénis dans 36 cartons censés contenir des bananes plantains.

« Ces organes sont des produits courants aujourd’hui, mais ils ont certainement été prélevés dans des conditions insalubres ou contaminés. Nous ne pouvons donc pas permettre leur vente sur le marché chinois », a dit Li Wu, le porte-parole de l’administration générale chinoise des douanes.

Par ailleurs, il faut attendre la fin de l’enquête pour déterminer la provenance des pénis saisis. Toutefois, Li Wu précise que les organes génitaux venant de la Libye et du Soudan « sont vendus à un prix plus élevé que ceux provenant d’autres zones de guerre africaines ».

En outre, il soutient que ces pénis proviennent du Nigeria, un pays voisin du Cameroun. Li Wu précise que ce pays aurait bien pu être un lieu de transit.

Sur le marché noir, un pénis coûte 160 000 dollars, soit 87 806 304 de francs CFA, ajoute le le porte-parole de l’administration générale chinoise des douanes.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut