International › AFP

Cinq choses à savoir sur les prix Nobel au fil du temps

Pas d'image

Les prix Nobel récompensent depuis 1901 des hommes, des femmes et des organisations ayant œuvré pour le progrès de l’humanité, selon le vœu de leur créateur, l’inventeur suédois Alfred Nobel. Voici cinq choses à savoir sur leur histoire.

Nobel, le poète

Féru de poésie anglaise, grand amateur de Shelley et Byron, Alfred Nobel est resté dans l’Histoire comme l’inventeur de la dynamite mais il ne cessa de versifier, en suédois ou dans la langue de Shakespeare. Dans une lettre à un ami, il écrit: « Je n’ai pas la moindre prétention de qualifier mes vers de poésie. J’écris de temps à autres à la seule fin de soulager la dépression, ou d’améliorer mon anglais ». En 1862, le jeune homme de 29 ans, doutant de son talent, écrit à une jeune femme, en français: « La Physique est mon domaine, non la plume ». L’année de sa mort (1896), il écrit une tragédie scandaleuse, « Némésis », inspirée de la pièce « Les Cenci » de Shelley, sur l’exécution au XVIe siècle à Rome d’une femme ayant assassiné son beau-père incestueux.

En famille

L’histoire de la famille française Curie se confond avec celle des prix Nobel. En 1903 le couple Pierre et Marie Curie est récompensé en physique; en 1911 Marie Curie (née Sklodowska) reçoit le prix de chimie, ce qui fait d’elle la seule femme double lauréate; en 1935, sa fille Irène Joliot-Curie et son mari Frédéric Joliot reçoivent à leur tour le prix de chimie.

La sœur cadette d’Irène, Eve Curie épousera Henry Richardson Labouisse qui, en tant que directeur de l’Unicef, recevra le Nobel de la Paix 1965. D’autres couples ont été récompensés. En 1974, le Suédois Gunnar Myrdal reçoit ainsi le prix d’économie, et huit ans plus tard son épouse Alva celui de la paix. Pères et fils ont également inscrit leur nom dans l’Histoire du Nobel, à l’image des Bohr: Niels, le père, reçut le prix de physique en 1922, et Aage Niels, le fils, en 1975.

In absentia


Depuis 1901, cinq lauréats de la paix n’ont pu assister à la cérémonie de remise du prix Nobel de la paix à Oslo. En 1936, le journaliste et pacifiste allemand Carl Von Ossietzky croupit dans un camp de concentration nazi. En 2010, le dissident chinois Liu Xiaobo est emprisonné. Sa chaise, sur laquelle le prix est déposé, est symboliquement laissée vide. En 1975, le physicien et dissident soviétique Andreï Sakharov est remplacé par son épouse Elena Bonner. En 1983, le syndicaliste polonais Lech Walesa renonce à se rendre à Oslo de crainte de ne plus pouvoir rentrer dans son pays. En résidence surveillée, l’opposante birmane Aung San Suu Kyi, récompensée en 1991, est autorisée par la junte militaire à se rendre à Oslo, mais s’abstient pour les mêmes raisons.

Maths

Pourquoi n’existe-il pas de Nobel pour les mathématiques? Des chercheurs ont fait pièce dans les années 1980 à une légende tenace: Alfred se serait vengé de l’amant d’une de ses maîtresses, le mathématicien Gösta Mittag-Leffler. Rien n’étaye cette hypothèse. L’explication la plus plausible à cette absence est double: en 1895, lorsque Nobel rédige son testament, une récompense existe déjà en Suède pour les maths et il ne voit pas l’intérêt d’en instituer une seconde. Par ailleurs au début du XXe siècle, les disciplines appliquées ont les faveurs des élites et de l’opinion: que doit l’humanité aux mathématiques?

Posthumes

Depuis 1974, les statuts de la Fondation Nobel stipulent qu’un prix ne peut être attribué à titre posthume, sauf si la mort survient après l’annonce du nom du lauréat. Avant 1974, seules deux personnalités disparues, des Suédois, avaient été récompensées: le diplomate Dag Hammarskjöld (prix de la paix en 1961) et le poète Erik Axel Karlfeldt (littérature en 1931). En 2011, stupeur: après l’attribution du prix de médecine, l’Assemblée Nobel de l’institut Karolinska apprend la mort trois jours auparavant d’un lauréat, le Canadien Ralph Steinman. La fondation décide de néanmoins graver son nom dans son prestigieux palmarès.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut