International › APA

Clôture à Abidjan de Ciné droit libre 2018 avec le film «La maladie du démon»

La 10ème édition du festival de promotion des droits humains, Ciné droit libre a refermé ses portes, samedi, avec le film « La maladie du démon » de l’Allemande Lilith Kugler, retraçant les conditions difficiles de personnes malades mentales et épileptiques, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.Ce film tourné  en 2016  au Burkina Faso met en lumière  en 90 min, les camps de prières des malades mentaux et épileptiques notamment les  actions du pasteur  Gunitenga. « C’est un sujet important pour de nombreux pays »,   a-t-elle fait remarquer. 

Au terme de cette édition, le Coordonnateur du festival  Yacouba Sangaré s’est dit « satisfait  du bon déroulement », notant toutefois  que les projections en plein air  ont été parfois rendues difficiles en raison des intempéries.

Le poète parolier Alain Tailly, dans son concept « Enfantijazz » a égaillé le public de cette clôture à travers un live.


Le festival Ciné droit libre, est un festival alternatif consacré aux films sur les droits humains et la liberté d’expression en Afrique.

Il a été créé en 2005, par l’association Semfilms au Burkina Faso et est organisé en Côte d’Ivoire par l’association Ciné connexion depuis 2008.La projection d’un film au cours de ce festival est suivie d’un débat.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut