International › APA

Congo : relance du trafic sur le chemin de fer Congo-Océan

Après deux ans d’interruption, le trafic sur le chemin de fer Congo-Océan (CFCO) a repris, mercredi, avec l’arrivée à Brazzaville d’un train de marchandises en provenance de la ville de Pointe-Noire.Le train a été accueilli par le ministre des Transports et de l’Aviation civile, Fidèle Dimou qui a salué la reprise du trafic sur le CFCO qui se déroule le jour de la proclamation de la République du Congo.

« Je suis très enthousiaste, les mots me manquent. Nous avons peiné, peiné et nous nous sommes battus pour arriver là aujourd’hui », a déclaré David Kindou, agent du CFCO.

« Le CFCO a toujours desservi Pointe-Noire et Brazzaville, mais le Congo est un pays de transit en Afrique centrale », a poursuivi David Kindou.


« La reprise de ce trafic vient me redonner espoir, je vais reprendre mon commerce de bananas plantain que j’ai interrompu depuis bientôt deux ans à cause de l’arrêt du trafic du CFCO. Je ne pouvais plus m’approvisionner », s’est réjouie Jacqueline Dzabi, venue de l’arrondissement jusqu’à la gare centrale du CFCO située au centre ville de Brazzaville pour se rendre compte de l’effectivité de la reprise du trafic du CFCO.

Le trafic sur le Chemin de fer Congo-Océan (CFCO), poumon économique du pays, a été interrompu en avril 2016 suite aux sabotages des ponts et rails sur cette voie par la milice Ninja nsiloulou de l’ex rebelle Frédéric Bintsamou alias Pasteur Ntumi, au lendemain de la proclamation des résultats de la présidentielle du 20 mars 2016 qui donnaient Denis Sassou N’Guesso pour vainqueur avec un peu plus de 60% des suffrages.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut