International › APA

Côte d’Ivoire : aménagement du décret sur la limite d’âge des véhicules importés au profit du personnel de la BAD

Pas d'image

Le décret portant limitation de l’âge des véhicules importés en Côte d’Ivoire a été aménagé au profit des fonctionnaires de la Banque africaine de développement ( BAD) dont le siège est à Abidjan, a appris APA mercredi de source officielle.Dans une circulaire parvenue mercredi à APA, le directeur  général des douanes ivoiriennes, Da Pierre Alphonse se référant aux  dispositions d’un  courrier du ministre ivoirien des transports sur  l’aménagement au profit du personnel de la BAD de la mesure de  limitation de l’âge des véhicules d’occasion importés en Côte d’Ivoire (telle qu’édictée par le décret N°2017-792 du 06 décembre 2017), « porte  à la connaissance de l’ensemble du service et des usagers que le  fonctionnaire de la BAD nouvellement affecté à Abidjan est autorisé, à  l’instar du personnel diplomatique ivoirien, à importer son véhicule  usuel sans condition d’âge avant sa prise de fonction». 

« J’attache du  prix au respect de la présente, qui est d’application immédiate, et  toute difficulté d’application me sera signalée d’urgence», souligne M.  Da. Le 06 décembre 2017, rappelle-t-on, le gouvernement ivoirien a  décidé de limiter l’âge des véhicules importés en Côte d’Ivoire de même  que ceux en circulation dans le pays.

 Ainsi, le nouveau tableau de  limitation de l’âge des véhicules importés dans le pays indique entre  autres, 5 ans pour les taxis, 7 ans pour les mini-cars de 9 à 34 places,  7 ans pour les camionnettes jusqu’à 5 tonnes, 10 ans pour les cars de  moins de 34 places, les camions de 5 à 10 tonnes et ceux de plus de 10  tonnes. 


Selon l’exécutif ivoirien, ce dispositif qui est officiellement  entré en vigueur le 1er juillet dernier, vise entre autres, « à réduire  significativement  le nombre croissant d’accidents de la route, à  réduire les émissions de gaz à effet de serre et à réduire  l’encombrement que nous constatons dans nos villes ».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut