International › APA

Côte d’Ivoire: Fayda Voice accompagne l’insertion des jeunes chantres musulmans

Les promoteurs de «Fayda Voice», un festival culturel de chants islamiques, créé il y a trois ans, et leurs partenaires ont organisé dans la nuit de vendredi à samedi à Abidjan, un dîner-gala pour récolter des fonds en vue d’accompagner les jeunes chantres musulmans pour leur insertion dans la vie active.« Ce festival a été initié pour aider les jeunes à s’éloigner du radicalisme religieux et à s’occuper sainement lors des vacances scolaires. L’un des buts est aussi de les insérer dans le tissu social à travers les activités qu’ils apprécient notamment, l’art et la culture », a expliqué à APA, Adja Diaby Ramatoulaye Cheriffa, la directrice générale de ce festival, soulignant que « ce dîner gala est organisé tous les mois de Ramadan pour collecter des fonds et accompagner l’insertion de ces jeunes ».

Poursuivant, elle a justifié que « nous n’avons pas pu organiser ce dîner gala lors du Ramadan dernier parce que les parrains et marraines de notre festival avaient un calendrier chargé. C’est pourquoi nous le faisons maintenant ».

 Expliquant, à son tour, le choix, du thème de « l’entrepreneuriat des jeunes » à l’édition précédente du ce concours, l’initiateur de cette compétition religieuse, le guide spirituel, Cheick Chérif Oumar Abdelaziz, a soutenu que « c’est parce que l’être humain doit être de façon naturelle un entrepreneur ».

Selon lui, l’islam qui  met l’accent  sur le travail, « dit que le musulman doit produire (travailler) jusqu’à  la dernière seconde de sa vie ». Le guide religieux a soutenu également que « tout le monde ne peut pas être embauché par l’État. Donc si chacun entreprend un peu, cela va permettre d’atteindre un niveau de vie assez respectable ».

 « Il s’agit  ici d’organiser cette cérémonie pour dire que Fayda Voice est là et c’est aussi un moment pour nous de se rappeler des vainqueurs de la finale de cette compétition », a-t-il conclu. Ce dîner-gala a été marqué par une vente aux enchères (Coran, tableau d’art…), des prestations d’artiste ainsi qu’une communication de Salifou Traoré, expert en planification et en développement durable, autour de la thématique de l’entreprenariat.  


Initié par la section ivoirienne de Nasrul-ilm, Fayda Voice est un concours national  culturel de chants et de cantiques religieux inspirés des poèmes dédiés à la Gloire du Prophète de l’Islam.

Les Scouts musulman Nasr ilm avec un total de 1026 points avaient remporté la deuxième édition de ce concours en août 2017, avec à la clé un trophée et un chèque d’une valeur d’un million de FCFA.

Créée en 1988 au Sénégal par son éminence Cheick Hassan Cissé, héritier spirituel de Cheick Ibrahim Niass, Nasrul-ilm est une organisation à but non lucratif, à caractère religieux et social qui existe à travers le monde.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut