International › APA

Côte d’Ivoire : la qualité du coton améliorée avec plus de 52% de fibre de type supérieur

La qualité du coton ivoirien est améliorée avec plus de 52% de fibre de type supérieur lors de la campagne 2017-2018 contre 13% en 2014-2015, s’est félicité, jeudi , Dr Adama Coulibaly , le Directeur général du Conseil coton et anacarde.Invité de la Tribune des patrons de presse réunis au sein du Groupement des éditeurs de Côte d’Ivoire (GEPCI), Dr Coulibaly a fait remarquer qu’il existe  depuis quelques années « une interprofession plus structurée et opérationnelle ».

Ainsi « la qualité du coton ivoirien est améliorée avec plus de 52% de fibre de type supérieur en 2017-2018 contre 13% en 2014-2015 ».

« La Côte d’Ivoire est désignée, pour la première fois, pour abriter du 02 au 10 Décembre 2018, la 77ème plénière du Comité consultatif international du coton (CCIC/ICAC) » a-t-il annoncé, imputant ce choix au dynamise impulsé dans la filière.

Parmi les perspectives, Dr Adama Coulilbaly  envisage notamment la constitution et l’opérationnalisation du fonds de lissage.


« La relance des industries de filature-tissage de la fibre et de trituration de la graine par des mesures d’appui à l’approvisionnement en matières premières », est également l’une de ses préoccupations.

La Côte d’Ivoire est le  4ème pays africain producteur de coton avec  une production de coton atteignant 413 205 tonnes sur la période 2017-2018 contre 360 000 en 2013-2014 et 220 000 en 2010-2011.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut