Société › Actualité

Couvre feu: Des émeutes dans la ville de Dakar

Des manifestations dans la ville de Dakar pour dire non au couvre-feu ont dégénéré en émeutes.

Le chef de l’État, Macky Sall, avait opté pour de nouvelles mesures assorties d’un couvre-feu, qui entrait en vigueur  ce mercredi, 6 janvier 2021.

En effet, le premier jour du couvre-feu a été pénible pour certains Dakarois. Certains habitants de la ville, ont eu beaucoup de peines pour atteindre leurs domiciles à la descente à cause d’un manque de moyens de transport et des embouteillages.

Nombreux étaient les habitants de Pikine, Guédiawaye ou même de Rufisque à marcher pour rentrer avant l’heure du couvre-feu. Les autorités doivent donc revoir les horaires de travail et de descente.

De plus, des émeutes ont éclaté, hier, dans plusieurs quartiers de Dakar et sa banlieue, pour réclamer la fin du couvre-feu instauré pour endiguer la seconde vague du COVID-19.

Attaque  du commissariat de police de Guinaw-rails


En outre, la révolte des populations de la banlieue, notamment les jeunes, contre le couvre-feu a eu des conséquences néfastes sur le commissariat de police de Guinaw-Rails.

Selon L’AS qui donne l’information, les jeunes manifestants ont jeté des projectiles dans les locaux et sur les véhicules qui y étaient stationnés.

Ce qui a entrainé, rapporte le journal, une riposte des forces de l’ordre qui ont usé de grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants hostiles au couvre-feu.

Face à cette résistance, le ministre de l’Intérieur, a fait une descente sur le terrain, précisement dans les quartiers chauds de Dakar.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 02.03.2021

L’Île de Gorée : le site touristique du Sénégal par excellence.

En effet, sa réputation n'est plus à faire. Cette île au large des côtes du Sénégal (pas très loin de Dakar) a longtemps été centre…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut