International › APA

De retour du Hadj, Ouattara déclare avoir «prié pour la paix et la stabilité» en Côte d’Ivoire

De retour à Abidjan vendredi soir où il a été accueilli par une foule en liesse et par un parterre de personnalités à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Port-Bouët après avoir effectué le pèlerinage à la Mecque, le président ivoirien, Alassane Ouattara a affirmé que durant ce séjour en terre sainte, « nous avons prié pour la paix et la stabilité de la Côte d’Ivoire».« C’était un moment de recueillement et de prière. Nous avons prié pour le bonheur des ivoiriens et de tous ceux qui vivent en Côte d’Ivoire. Nous avons prié pour la paix et la stabilité en Côte d’Ivoire », a dit M. Ouattara dans un point-presse au pavillon présidentiel de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny.

Poursuivant, il a exprimé sa gratitude aux autorités saoudiennes, notamment, à sa majesté le roi Salmane  Ben Abdelaziz Al Saoud pour sa sollicitude à l’égard de la délégation présidentielle ivoirienne durant ce séjour.

« Nous avons été invités par le  roi, sa majesté Salmane Ben Abdelaziz La Saoud  pour la traditionnelle cérémonie marquant la fin du Hadj 2018», a rappelé M. Ouattara expliquant que « nous avons échangé sur les questions bilatérales et sur la question de la lutte contre le terrorisme. Les relations entre la Côte d’Ivoire et l’Arabie Saoudite sont très fortes».

 Il a, par ailleurs révélé que le souverain saoudien a « donné son accord » pour l’augmentation du nombre de pèlerins ivoiriens autorisés à effectuer le Hajj dans les années à venir. Dans la foulée, le numéro un ivoirien s’est satisfait du « comportement » des pèlerins ivoiriens durant l’accomplissement de ce cinquième piller de l’islam qu’il juge « excellent ».


 Dans le même registre, il a félicité le gouvernement ivoirien et surtout le Conseil supérieur  des imams en Côte d’Ivoire (COSIM) pour la bonne organisation de l’édition  2018 du Hajj. C’est le 09 août dernier que le président ivoirien a quitté Abidjan pour un séjour en France, puis pour l’Arabie Saoudite où il a effectué le pèlerinage à la Mecque en compagnie de plusieurs membres de sa famille et  de certains membres gouvernement.

Pour cette édition 2018, la Côte d’Ivoire a disposé d’un quota de 6800 places dont 5000 pour le contingent étatique et 1800 pour les opérateurs privés.  Le coût du Hadj 2018 a été maintenu à 2 000 000 FCFA comme l’année dernière.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut