International › APA

Depuis La Haye, Laurent Gbagbo restructure son parti

L’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, fondateur du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) en jugement à La Haye, a procédé, vendredi, à une restructuration de la direction de son parti.Selon le communiqué informant le Comité Central, le Secrétariat Général et le Comité de Contrôle et dont APA a eu copie, Laurent Gbagbo explique qu’ «après des séances de travail avec le Président du Comité de Contrôle Hubert Oulaye et le Secrétaire général Assoa Adou, et dans un souci de rassemblement et de repositionnement du Parti», il a pris des «décisions» après le décès brutal de Sangaré Abou Drahamane, 1er Vice-président, assurant son intérim.

«Il n’y a plus d’intérim. J’assume pleinement la direction du parti», écrit-il dans le communiqué signé par Assoa Adou, soulignant que «conformément à nos statuts, je déciderai de la convocation des réunions des instances statutaires, qu’il reviendra aux vice-présidents, dans le respect de l’ordre hiérarchique, de présider».

Par ailleurs, M. Gbagbo précise que «la mise en œuvre des décisions, la gestion et l’administration du Parti au quotidien, continueront d’être assurées par le Secrétaire Général du Parti, le camarade Assoa Adou, avec lequel je suis en rapport constant».


Il invite en conséquence, «tous les responsables du Parti, chacun au poste où il se trouve, à accomplir avec diligence les tâches qui lui ont été confiées à l’issue du 4e Congrès ordinaire de Moossou et à donner le meilleur de lui-même tant pour l’aboutissement heureux de notre combat, qu’en mémoire du grand artisan de ce congrès que fût le Président par intérim, le camarade Premier Vice-président Sangaré Abou Drahamane».



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut