International › AFP

Des Ethiopiens rendent hommage au rappeur assassiné Nipsey Hussle

Quelques centaines d’Éthiopiens ont rendu hommage samedi soir à Addis Abeba au rappeur américain assassiné Nipsey Hussle, dont les racines en Érythrée voisine lui ont valu des admirateurs dans les deux pays.

Célébré à 33 ans pour son premier album « Victory Lap » nominé aux Grammy, Nipsey Hussle, né Ermias Asghedom, a été abattu par balles le 31 mars devant le magasin de vêtements qu’il tenait à Los Angeles.

« Quand nous avons appris qu’il y avait un rappeur érythréen, nous étions fans avant d’entendre sa musique », a expliqué Ambaye Michael Tesfay, qui a fait l’éloge de Hussle lors de cet hommage célébré sur un parking de la capitale éthiopienne.

« C’était une icône pour nous », a-t-elle souligné.

« C’est vraiment tragique ce qui s’est passé « , a regretté Tezeta Solomon, une Éthiopienne vivant à Los Angeles qui assistait à la cérémonie à Addis Abeba.

« Quand il est apparu, nous étions tous si excités. Le fait de savoir qu’il y avait un rappeur habesha a suscité une énorme fierté », dit-elle en utilisant le terme commun localement pour décrire les gens de la Corne de l’Afrique.


Hussle avait visité l’Erythrée l’année dernière et déclaré notamment aux médias d’Etat : « Plus que tout, je suis fier d’être Erythréen ».

Les relations entre l’Éthiopie et l’Érythrée ont souvent été tortueuses, mais ont été normalisées par la signature, l’année dernière, d’un accord de paix qui a lancé un réchauffement entre les deux pays.

« Nous sommes tous un seul peuple », a déclaré Nemany Hailemelekot, une organisatrice du mémorial.

La foule de centaines de personnes rassemblées sur le parking a observé un moment de silence pour le rappeur assassiné. Puis, à la lumière de torches et de bougies, certains sont montés sur une scène de fortune pour faire l’éloge de Hussle et lire des poèmes en son honneur.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut