International › APS

Des journalistes sensibilisés sur le traitement médiatique de la migration irrégulière

Un atelier de restitution sur le traitement médiatique de la migration se tient depuis mardi à Kolda (sud) à l’intention des journalistes de cette région, ainsi que de celles de Sédhiou (sud) et Tambacounda (est), à l’initiative de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

‘’Nous avons ciblé les journalistes pour cet atelier, afin de mieux impliquer les acteurs des médias dans le traitement de l’information sur la migration irrégulière. Et pour la région de Kolda, entre juin 2017 et juin 2019, nous avons enregistré 1.285 migrants de retour, que nous avons accompagnés’’, a déclaré Souleyemane Sow, chef de l’antenne de l’OIM en Casamance (sud).
Il précise que ‘’l’objectif est de faciliter la réintégration de 4.000 migrants de retour et sensibiliser 200 communautés sur les dangers liés à la migration irrégulière’’.

Souleymane Sow souligne que l’OIM intègre dans son approche la dimension économique, sociale, psychosociale et suit les ‘’cas individuels, collectifs et communautaires, pour mieux prendre en compte les besoins des migrants de retour et de leurs familles’’.
L’OIM, à travers son antenne régionale, met en œuvre 96 projets, avec un accompagnement des migrants de retour.
L’atelier de trois jours s’inscrit dans le cadre de la campagne d’information ‘’Aware Migrants’’, mise en œuvre par l’OIM et financée par le ministère italien de l’Intérieur et l’Etat du Sénégal à travers la direction des Sénégalais de l’extérieur.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut