International › APA

Des manifestations d’enseignants dispersées à Conakry

Les forces de l’ordre ont dispersé à coup de gaz lacrymogène, lundi à Conakry, des manifestations d’enseignants qui s’apprêtaient à rejoindre la direction communale de l’éducation (DCE) à Matoto pour dénoncer « le refus du gouvernement à prendre en charge leurs revendications ».Interrogé par APA, l’enseignant Mohamed Camara a déploré l’acte des agents de sécurité. « C’est une protestation pacifique. Nous empêcher de tenir notre sit-in est une violation de nos droits », a-t-il déploré, avant de prévenir : « Comme l’a dit le secrétaire général du SLECG, nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout parce que le gouvernement n’a pas l’intention de céder ».

Ce lundi, le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) avait prévu d’organiser des sit-in devant les différentes directions communales et préfectorales de l’éducation à Conakry et à l’intérieur du pays pour dénoncer « le gel des salaires des enseignants, l’arrestation de certains syndicalistes », mais aussi « les mutations arbitraires ».




0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut