International › APA

Dix-huit villageois maliens tués par un cadavre piégé

Pas d'image

Un cadavre piégé a fait 18 morts et au moins 15 blessés parmi des villageois maliens qui s’activaient autour de la dépouille mortelle, a appris APA, mercredi, de sources issues de la localité du centre du Mali où a eu lieu le drame.Celui-ci s’est déroulé mardi dans la commune de Diankabou (région de Mopti), lorsque partis à la recherche d’un de leurs garçons, les villageois sont tombés sur son cadavre abandonné en pleine forêt.

C’est au toucher du corps qui avait été bourré d’explosifs par les assassins du garçon, décrits comme des hommes armés, que la déflagration s’est produite, tuant 18 des villageois et blessant 15 autres.  


C’est la première fois qu’un cadavre piégé est utilisé au Mali pour faire des victimes.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut