Politique › Justice

Double meurtre de Médinatoul Salam: l’un des coaccusés avoue avoir tiré sur une des victimes

Tribunal (c) Droits réservés

Le procès du guide religieux, Cheikh Béthio Thioune et de ses 19 coaccusés, s’est ouvert mardi 23 avril 2019, au tribunal d’Instance de Mbour. Le procès se poursuit ce jour.

Six des 19 «Thiantakones» inculpés sont passés à la barre mardi, 23 avril pour être auditionnés. L’un d’entre eux, répondant au nom de Serigne Khadim Seck, a avoué avoir tiré sur l’une des victimes Ababacar Diagne. Il a également reconnu que l’arme qui a servi à tuer le sieur Diagne lui appartenait.

Le juge, a opté pour le jugement par contumace, du guide religieux, Cheikh Béthio Thioune actuellement à Bordeaux pour des raisons médicales.

Les mis en cause sont poursuivis pour «meurtre avec usage d’actes de barbarie, complicité desdits homicides aggravés et association de malfaiteurs, recel de cadavres, inhumation sans autorisation administrative, non dénonciation de crimes, détention d’armes sans autorisation et recel de malfaiteurs».


Parmi la vingtaine de personnes incriminées dans cette affaire qui remonte à 2012, on peut citer Cheikh Bethio Thioune, Cheikh Faye, Pape Ndiaye, Ablaye Diouf, Serigne Khadim Seck, Alassane Ndiaye, Samba Ngom, Mame Balla Diouf, Demba Kébé, Mamadou Gueye, Ass Mbacké Ndour, Pape Ndiaye, Aliou Diallo, Al Demba Diallo, Momar Talla Diop, Samba Fall et Mouhamed Séne.

L’ouverture de ce procès met ainsi fin à 7 ans de détention préventive plusieurs «Thiantacounes», coinculpés de leur guide religieux, Cheikh Béthio Thioune, en liberté provisoire. A l’origine du meurtre de Bara Sow et d’Ababacar Diagne, une bagarre en 2012, entre talibés au village de Médinatoul Salam, communément appelé Keur Samba, dans le département de Mbour. Informés de la rixe, les éléments de sécurité vont descendre sur lieux. Des traces de sang sur le véhicule du guide religieux et au sol vont les mener vers une motte de terre retournée. Lieu où les corps sans vie des victimes vont être retrouvés. Le procès se poursuit ce 24 avril et demain.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut