Société › Actualité

Drogue saisie au Port de Dakar : les autorités auraient subi des pressions pour la libération des Européens

Le quotidien L’Observateur révèle dans son édition de ce jour, que le Comité pour la sauvegarde de la dignité des marins (Cosmar) a joué un rôle déterminant dans la libération des quatre ressortissants européens arrêtés, puis libérés Jeudi dernier.

Selon le journal, le Comité adressé une lettre au ministère sénégalais de la justice, estimant que les deux marins italiens étaient victimes d’injustice au Sénégal. Le Cosmar dit en outre n’avoir aucun doute sur « un véritable abus, absolument intolérable qui nécessite une intervention sérieuse« .

Pour rappel, quatre européens dont un couple allemand (Lukas Schmitzberger et Carolin Verena Stanzi), et deux Italiens Mattera Borgia Pasquale (capitaine du navire) et (Paolo Almalfitano) ont été arrêtés début juillet par les douaniers sénégalais à bord d’un navire dénommé « Grande Nigéria », en provenance du Brésil et transportant une partie de la drogue saisies (800kgs) cachée dans des véhicules neufs.


 



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut