International › APA

Fermeture temporaire du cimetière de Williamsville, l’un des plus grands d’Abidjan

Pas d'image

Le cimetière de Williamsville, l’un des plus grands de la capitale économique ivoirienne situé dans la commune d’Adjamé (Centre d’Abidjan), ouvert aux opérations d’inhumation depuis 1969, sera fermé temporairement à compter du 08 juin prochain en vue d’être « réhabilité et mis à niveau », a appris APA vendredi de source officielle.« J’ai l’honneur de vous faire connaître que le cimetière de Williamsville ouvert aux opérations d’inhumation depuis 1969, arrivera bientôt à saturation. Cette situation délicate contraint le district autonome d’Abidjan à procéder à sa fermeture temporaire à compter du 08 juin 2019 en vue d’y effectuer d’importants travaux de réhabilitation et de mise à niveau », a annoncé Robert Beugré Mambé,  le gouvernement du district autonome d’Abidjan dans une correspondance adressée au maire d’Adjamé.

« La mesure de fermeture ne concernera pas les inhumations dans les carrés réservés et affectés depuis la mise en service du cimetière de Williamsville aux communautés villageoises d’Agban-Adjamé et d’Abidjan-Adjamé», a précisé M. Mambé, invitant les familles des défunts à s’orienter désormais vers les cimetières d’Abobo et de Yopougon (Nord et ouest d’Abidjan), encore d’une grande capacité et qui  restent ouverts aux inhumations.

Dans le souci d’accompagner cette mesure de fermeture, poursuit la note, le district d’Abidjan entreprendra dans les jours à venir,  des travaux de réhabilitation des cimetières de Koumassi et de Port-Boüet (Sud d’Abidjan) en vue de leur prochaine réouverture avec des «services modernes et adaptés ».


 Le gouverneur du district d’Abidjan a conclu sa correspondance en annonçant l’acquisition d’un terrain de 100 hectares à Adiopodoumé, dans la commune de Songon (Banlieue ouest d’Abidjan) pour la construction d’un nouveau cimetière afin de désengorger les cimetières d’Abidjan. «Les travaux d’ouverture des voies d’accès à ce site seront lancés très bientôt », a-t-il promis.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut