International › APA

Filets sociaux: 120 agents communautaires recrutés pour le «suivi des bénéficiaires»

Cent vingt consultants agents communautaires ont été recrutés en vue du « suivi des bénéficiaires » du Projet filets sociaux productifs, a indiqué mercredi la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Pr Mariatou Koné, lors d’une cérémonie à Abidjan.Il s’agit de 120 travailleurs sociaux non-fonctionnaires qui accompagneront les ménages bénéficiaires dans le cadre de ce projet, a relevé Mme Mariatou Koné, lors d’une cérémonie de lancement en prélude à la prise de service des travailleurs sociaux consultants agents communautaires.

Ces consultants agents communautaires diplômés de l’Institut national de formation sociale (INFS) de Côte d’Ivoire, opèreront auprès des directeurs régionaux en charge des questions sociales. Ils signeront un contrat à durée déterminée (CDD) pour accompagner le projet qui devrait prendre fin en 2020.

Ils constituent « une première vague » des consultants sociaux à recruter, a fait savoir Mme Mariatou Koné, précisant que le projet est exécuté sous forme d’allocations trimestrielles de 36.000 F Cfa au profit des ménages en milieu rural vivant dans l’extrême pauvreté.

Selon la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Mariatou Koné, cette étape s’inscrit notamment dans le cadre des mesures d’accompagnement du Projet filets sociaux productifs, lancé depuis mars 2017.

Le Projet filets sociaux vise à améliorer les revenus des populations vulnérables dans les régions rurales, sélectionnées parmi les plus pauvres du pays, et à créer une « résilience de long terme » basée sur les capacités des bénéficiaires à auto-générer les conditions de leur autonomisation sociale et économique.


Le ministre de l’Emploi et de la protection sociale, Pascal Abinan, présent à la cérémonie, s’est pour sa part félicité de ce système d’accompagnement qui devrait permettre une autonomisation des bénéficiaires du Projet filets sociaux.

Quelque 35.000 ménages devaient bénéficier de cette aide directe à travers des transferts monétaires, financée à hauteur de 25 milliards Fcfa par la Banque mondiale (BM) sur la période 2015-2020. La contribution de l’Etat ivoirien est de 10% soit 2,5 milliards Fcfa. 

La Banque mondiale prévoit 100 millions de dollars US (56,48 milliards Fcfa) supplémentaires. Et ce, en vue de permettre à un grand nombre de populations vulnérables de sortir de la pauvreté à travers des activités génératrices de revenus.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut