International › APA

Football : La fédération marocaine dépense près de 80 millions d’euros en une année

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a dépensé la somme faramineuse de 80 millions d’euros (près de 880 millions DH) en une année, soit de 1er juillet 2017 au 30 juin 2018, selon les chiffres du rapport financier de la Fédération, présenté, samedi à Skhirat (région de Rabat) par le président de la FRMF, Fouzi Lakjaa.En détail, la ligue professionnelle (LP), la Direction Téchnique Nationale (DTN) et les équipes nationales se sont accaprées la part de lion de ces fonds avec respectivement des sommes de 250 millions DH (1 euro =  11 DH) pour la LP et 233 millions DH pour à la fois la DTN et les équipes nationales, a précisé le président de l’instance footbalistique marocaine lors de l’Assemblée générale ordinaire de la FRMF, tenue en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Rachid Talbi Alami et du gotha footbalistique national représenté par les présidents de clubs et des ligues des différentes régions du Royaume.

Pour ce qui est des dépenses engagées au titre de la participation du Maroc au Mondial russe 2018, M. Lakjaa a révélé avoir déboursé la somme de 4,6 millions d’euros (50,8 millions DH) pour l’ensemble des frais relatifs à cette participation (concentration, billets, logement, logistique…) qui intervient après 20 ans d’absence de cette manifestation sportive planétaire.

L’examen des rapports financier et moral qui s’en est suivi n’a pas été du goût des différentes sphères footbalistiques présentes dans la salle. En effet, les interventions des présidents de ligues et de clubs ont laissé de côté les grands chantiers prévus par la Fédération pour ressaser les mêmes problèmes qu’ils rencontrent dans la gestion au quotidien de leurs clubs, ont constaté avec indignation nombre d’observateurs sportifs ayant pris part à cette AG ainsi que des journalistes ayant assuré la couverture de l’événement.


Approché par APA, un journaliste d’un support électronique a souligné que cette AG n’a pas « apporté grand chose » malgré les moyens financiers colossaux octroyés à l’activité footbalistique dans le pays, ajoutant que le vrai problème réside dans l’absence de gestionnaires profestionnels pour accompagner la nouvelle vision du football national.

A l’issue du débat, les rapports moral et financier ont été adoptés à l’unanimité.


0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

L’Info en continu
  • Sénégal
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 06.05.2021

Le village artisanal de Saly

Situé au centre ville de la commune de Saly, le village artisanal a été fondé en 1981. Il comprend 120 magasins regroupés dans une cour…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldusenegal.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut