International › AFP

Huttopia: aussi un mini-groupe industriel

L’exploitant de campings et de villages nature Huttopia est aussi devenu au fil des ans un mini-groupe industriel puisqu’il fabrique lui-même les chalets, cabanons et tentes installés sur ses sites.

– En 2008, la société lyonnaise reprend à la barre du tribunal de commerce Cabanon, le dernier fabricant français de tentes, avec l’intégralité de ses 70 salariés. Redressée, avec des nouveaux modèles, la société de Dunkerque exporte désormais jusqu’en Chine. Elle réalise 7 millions d’euros de chiffre d’affaires. Huttopia a revendu 60% de son capital aux dirigeants de l’usine.

– La même année, Huttopia crée avec un scieur de Haute-Saône une société à 50/50, la Francomtoise d’ossature bois (FOB). Cette société, qui réalise pour 2 millions d’euros de ventes, dépend aujourd’hui pour moins de la moiti, des contrats d’Huttopia pour son activité.


– En septembre 2015, le groupe rachète Hekipia Gitotel, une société située dans le Beaujolais, spécialisée dans la fabrication de chalets en bois et qui n’avait pas su prendre le tournant du mobil-home. La société assemble des chalets qui se montent en trois jours et peuvent être acheminés par conteneur. Repartie avec sept salariés, elle connaît « une forte croissance » et dégage pour 13 millions d’euros de ventes. Gitotel vient d’inaugurer une nouvelle usine dans une ancienne friche industrielle.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut