International › APA

Invite aux Oulémas africains à chercher une science utile à la croyance

Le secrétaire général du Conseil Supérieur des Oulémas à Rabat, Dr Mohammed Yessef a invité, mercredi à Marrakech, les Oulémas et Halimates subsahariens à chercher une science qui ne nuit pas à la croyance et une croyance qui ne nuit pas à la science, c’est-à-dire « la science juste et correcte » et la « croyance juste et correcte ».« Il y a des gens qui ont cherché la croyance et ont négligé la science jusqu’à ce qu’ils aient menacé la communauté avec leurs épais et d’autres ont négligé la religion et cherché la science à tel point qu’ils ont dégainé leurs épais alors que s’ils étaient savants, ils n’auraient jamais fait », a notamment dit M. Yessef.

Il s’exprimait à l’ouverture de la Conférence scientifique internationale qui porte sur le « Phénomène salafiste : Indications et Conséquences » organisée par la Fondation Mohammed VI pour les Oulémas et Halimates africains.

Par ailleurs, le secrétaire général du Conseil Supérieur des Oulémas à Rabat a exhorté les membres de la fondation à jouer pleinement leur rôle de prédicateur afin de relever les défis auxquels fait face la religion musulmane et dont le premier est celui de « montrer aux gens la religion d’Allah telle qu’elle a été présentée par prophète (Paix et Salut sur Lui)  ainsi que ses compagnons ».


Œuvrer à ce qu’il y’ait la paix, la solidarité, le bien être entre les peuples telle est la mission des dignitaires de la Fondation Mohammed VI pour les Oulémas et Halimates africains, a rappelé Dr Mohammed Yessef, précisant que cela a été l’appel des musulmans avant même la création des Nations Unies qui date de 1945, juste après la fin de la seconde guerre mondiale.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut