International › APA

Kenya : vers une réduction de 30% du prix de l’électricité pour les industriels

Pas d'image

Le président Uhuru Kenyatta promis, jeudi, aux fabricants que son gouvernement est en train d’élaborer un plan de réduction des coûts de l’électricité de 30%, qui sera mis en œuvre via un système de rabais.Kenyatta a en outre annoncé que des demandes spéciales visant à étendre les réductions supplémentaires aux sous-secteurs des industries du textile et de l’acier seraient examinées et appliquées d’ici la fin de l’année.

Il a évoqué les investissements du gouvernement dans la diversification du bouquet énergétique national et mis l’accent sur les énergies renouvelables, comme l’énergie éolienne et l’énergie géothermique, dont les tarifs de rachat sont inférieurs à ceux de l’énergie thermique.

« Cette année seulement, nous avons assisté à l’injection de plus de 310 mégawatts d’énergie renouvelable dans notre réseau », a-t-il déclaré.

Kenyatta s’exprimait lors de l’inauguration dans la banlieue de Nairobi d’un complexe ultramoderne développé par Bidco Africa, le plus grand fabricant de biens de consommation rapide (FMCG) d’Afrique de l’est.

Il a exhorté les dirigeants à défendre la paix, la stabilité et l’unité nationale qui pour lui constituent des ingrédients importants pour attirer les investissements.


Il a affirmé que son administration met l’accent sur la mise en œuvre de politiques plus favorables aux entreprises qui réduiraient les coûts de fabrication, renforçant ainsi la compétitivité du secteur.

Il a ajouté que les politiques étaient mises en œuvre avec le désir d’obtenir des résultats à un moment où le gouvernement s’emploie à accroître la contribution du secteur manufacturier PIB national, qui passe actuellement de 8,4% à 15%.

Le Président a déclaré que son administration a mis en place des incitations nécessaires pour que le secteur privé crée des zones économiques spéciales et des parcs industriels afin de renforcer les efforts du gouvernement visant à combler le déficit en infrastructures.



0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut